Les membres

Membres fondateurs

Gérard: Dit Monsieur Météo (Gerard_F) a découvert les logiciels libres en 2005 et a fait sa spécialité de logiciels comme LaTex, ConTex, Lilipond, qu’il utilise régulièrement pour la mise en forme de ses partitions de musique ancienne et autre billetterie d’événement locaux.

Jean-Paul: Ancien de l’aéronautique (jpg) a découvert l’existence des logiciels libres en 1996 avec l’installation d’une distribution RedHat 5.0 (7 ou 8 disquettes), depuis militant perpétuel du libre auprès de qui l’écoute, il préfère le hard au soft et se consacre plus aux installations, configurations et autres serveurs scolaire que l’association maintien en état de marche.

 

Une billetterie sous LaTeX

Quand on organise un spectacle avec entrée payante, toute association est tenue d’avoir une billetterie en bonne et due forme ! C’est la loi, et on ne rigole pas avec la loi !

On peut se faire imprimer ses billets, ou s’amuser à les faire nous-mêmes !

Une des solutions parmi d’autres : LaTeX ! Ce qui nous coûtera zéro € et sera indéfiniment utilisable. Ça fait 5 ans que je m’amuse ainsi à produire la billetterie du comité des fêtes du village !

Voici une planche à tickets simple, voire simpliste pour la démonstration ! Juste un talon et le billet détachable. Simple mais néanmoins numéroté et personnalisé avec le nom du spectateur !

billeterie

Le fichier source en LaTeX est commenté. Bien sûr on aurait pu faire autrement et je suis preneur d’amélioration, j’ai encore beaucoup de chose à apprendre en LaTeX !

Télécharger le fichier source  (LaTeX)

Pour ce document, pas de packages exotiques. Je n’ai utilisé qu’une dizaine de commandes internes, trois environnements, et je me suis fabriqué 3 commandes (pour me faciliter l’existence !), j’ai défini 5 variables pour adapter le billet, et j’ai eu besoin d’un compteur ! Rien de plus basique pour du LaTeX…

Mon billet est donc petit, adaptable sans fin ! Bien sûr comme c’est du « vite fait maison » il faut faire attention à certaines contraintes (variables pas trop longues…). Tiens, je vais me pencher là-dessus : formater une variable en nombre de caractères.

Si vous avez installé Texmaker ou TeXworks (j’utilise indiféremment les 2), ça devrait fonctionner sans problème ! Reste plus qu’à adapter à vos besoins, si vous y trouvez de l’intérêt bien sûr.